Assurance scooters : quel est le meilleur contrat

Le scooter est un véhicule urbain qui séduit de plus en plus les Français, surtout pour ceux qui vivent en agglomération. Les conducteurs l’adoptent grâce à la pluralité des modèles et aussi à son prix plus accessible. Cependant, la conduite d’un scooter réclame un contrat d’assurance. Quelle formule peut-il choisir ?

Les types d’assurance scooter

Puisque la souscription d’une assurance est désormais obligatoire pour tout conducteur de scooter, le marché vous propose plusieurs formules.

L’un des contrats les plus courants est l’assurance scooter au tiers. Elle est comme l’assurance auto. En effet, vous disposerez du minimum légal pour rouler en toute légalité sur les routes françaises. Cette formule vous offre une garantie responsabilité civile pour les dommages que vous pourriez causer aux tiers. C’est une assurance qui peut vous servir de base si vous n’êtes pas encore assuré.

Il existe également des assurances intermédiaires. Elle inclut, en complément de la responsabilité civile, une garantie contre le vol, l’incendie, les catastrophes naturelles ou technologiques. Vous pouvez opter pour cette couverture pour votre scooter. Cette option est la meilleure alternative pour les scooters qui sont souvent sujets au vol.

Si les deux formules précédentes ne vous conviennent pas, les assureurs vous proposent l’assurance tous risques. Avec cette formule, en plus d’indemniser les sinistrés, elle vous couvre vous ainsi que votre scooter. Une assurance tous risques scooter vous indemnise alors contre n’importe quel sinistre quand celui-ci survient. Quel que soit l’assureur que vous avez choisi, vous bénéficierez d’une garantie personnelle du conducteur ou des dommages pour tous les accidents. En effet, si votre budget le permet, il est conseillé de la choisir.

Les étapes pour résilier une assurance scooter

En général, l’assurance scooter est un contrat d’un an renouvelable automatiquement à chaque échéance. Grâce à la loi Chatel, votre assureur est tenu de vous informer l’approche de l’échéance de votre assurance scooter ainsi que sa tacite reconduction. Après la réception de cet avis, vous avez 20 jours pour donner votre réponse si vous voulez arrêter votre assurance scooter. Dans le cas contraire, votre assurance sera renouvelée automatiquement.

Si vous avez souscrit à une assurance scooter pour 1 an, vous ne pourrez pas demander une résiliation avant cette échéance. Toutefois, quand vous avez dépassé le premier anniversaire de votre assurance scooter, vous avez la possibilité de le résilier selon la loi Hamon. En effet, votre nouvel assureur s’occupera de toutes les démarches nécessaires auprès de votre ancien assureur, sans frais.

Cependant, il existe des motifs qui vous permettent de résilier votre assurance scooter hors échéance.

  • Cela peut être valable dès la première année de souscription, si un vol ou une détérioration rend votre scooter hors d’usage. Il suffit d’informer votre assureur par une lettre de recommandation pour qu’il procède à la résiliation de votre assurance,
  • une augmentation de façon injustifiée de votre prime d’assurance scooter,
  • un changement de situation pouvant affecter le montant de votre cotisation d’assurance scooter,
  • une mise en vente de votre scooter.

L’assurance adaptée à un scooter 50 CC

Si vous disposez d’un scooter 50 CC, il doit être assuré au minima au tiers. Une assurance responsabilité civile scooter est alors obligatoire. Si vous avez 14 ans, vous pouvez le conduire, mais avec un permis AM. Si vous êtes né avant 1988, vous n’aurez besoin d’aucun permis.

Si vous êtes mineur et voulez conduire un scooter 50 CC, il revient à vos parents ou à votre représentant légal de souscrire à une police d’assurance scooter pour votre compte. Concernant la couverture, si vous achetez un scooter d’occasion, ancien modèle, kilométrage élevé, optez pour une formule au tiers pour payer la prime la moins chère possible.