Un magistrat est un professionnel de droit. Il est un fonctionnaire du ministère de justice. On distingue deux types de magistrats : les magistrats du siège et les magistrats du parquet. Un magistrat est communément connu sous l’appellation de juge. Et, quelque soit son grade, sa mission principale est de faire appliquer la loi.   

Les qualités requises

Sachez que pour pouvoir appliquer la loi, un juge doit connaître et maîtriser par cœur celle-ci. Il a donc l’obligation de mettre à jour ses connaissances. Il devra avoir le sens d’analyse, surtout lorsque la loi concernée n’est pas très précise selon le contexte de l’affaire. Pour régler les conflits, il doit être un grand médiateur. Et pour que son jugement soit juste, il ne doit pas être envahi par son ressenti, mais toujours à la recherche de la vérité en analysant tous les détails de l’affaire. Et encore, il doit avoir aussi le sens d’écoute et être compréhensif pendant le procès. Il doit écouter attentivement les avocats, la victime et l’accusé. Un jugement doit être équitable et conforme au droit, un magistrat doit donc avoir du sang froid.

La formation nécessaire

Pour devenir magistrat, il n’y a qu’une seule voie : c’est de réussir au concours à l’École Nationale de la Magistrature ou ENM, siégeant à Bordeaux. En France, on ne compte que 8 000 magistrats. Cet examen constitue l’un des concours de la fonction publique le plus sélectifs et exigeant. Chaque année, l’ENM organise trois concours dont le premier s’adresse surtout aux étudiants moins de 32 ans et au moins titulaires d’un master 1 en droit. Le deuxième est destiné aux fonctionnaires ayant plus de quatre ans d’expérience, tandis que le troisième s’adresse aux professionnels du secteur privé. La formation dure 31 mois qui est composée de formation théorique et de stage au sein de diverses structures comme des cabinets des avocats, des établissements pénitenciers, les tribunaux, et autres. Quand la formation est achevée, le choix de poste est en fonction des notes qu’il a obtenues durant sa scolarité. Cinq mois après la prise de poste, il prête serment au cours d’une cérémonie solennelle.  

La différence entre les deux catégories de magistrats

Les juridictions se composent des professionnels en droit. En ce qui concerne des juges professionnels, il existe deux grands types dont les magistrats du parquet et ceux du siège. Ils forment un seul corps et d’un cursus similaire, mais ils n’ont pas la même obligation. Ses fonctions sont très différentes :

  • Les magistrats du parquet sont aussi appelés la magistrature debout, parce qu’ils se mettent debout pour parler aux audiences. Ils représentent l’État et faire appliquer la loi dans l’intérêt public. Son rôle est surtout considérable dans la justice pénale. Il dirige les enquêtes et reçoit les plaintes.
  • Les magistrats du siège : ils sont inamovibles et indépendants. Son principal rôle est de juger et d’instruire un procès. Ses fonctions sont différentes selon leur spécialisation c’est-à-dire juge des affaires familiales, juges des enfants, juges d’instance, et autres.