Que faire en cas de refus d’un crédit auto ?

Vous souhaitez obtenir un crédit auto ? Il vous suffit de faire une demande auprès d’un établissement bancaire. Cependant, il est important de vous faire savoir que c’est une démarche qui est assez complexe. Les critères de sélection des dossiers sont stricts. Il se peut que la banque puisse refuser votre demande. Si c’est le cas, qu’est-ce que vous devez faire ?

Les raisons pour lesquels votre crédit auto est refusé

Sachez qu’un établissement financier est tout à fait en mesure de refuser votre demande. Si c’est le cas, la première chose que vous devez faire c’est de comprendre les raisons de ce refus. C’est tout à fait votre droit de demander ces motifs. Ce qui va vous permettre de réexaminer votre dossier. Cependant, il est important de vous faire savoir que la banque n’est pas tenue de vous expliquer les raisons du refus de ce prêt.  

Parmi les raisons les plus connues, on peut citer votre capacité de remboursement. Après avoir étudié votre dossier, votre banque peut refuser votre demande en cas d’incapacité de remboursement. Si vous êtes inscrit dans un fichier géré par la Banque de France (FICP et FCC) ou d’un fichier géré par la banque elle-même, il se peut que votre demande soit refusée. L’établissement bancaire pourrait refuser votre crédit auto au cas où votre situation financière est insuffisante ?

D’autres motifs de refus

Votre banque pourrait également refuser votre demande de crédit auto au cas où :

  • votre taux d’endettement est trop important.
  • vous êtes un interdit bancaire
  • votre situation professionnelle n’est pas stable

Normalement, ce taux ne doit pas être supérieur à 33 %. Si vos charges sont trop élevées par rapport à vos revenus, cela pourrait augmenter votre difficulté à rembourser votre prêt. L’interdiction bancaire est aussi une raison valable de refuser votre demande de crédit.

Vous avez un statut précaire en raison de votre activité professionnelle ? Votre banque pourrait donc refuser votre demande de crédit auto. La banque ne prendra pas de risque en acceptant votre prêt au cas où la durée du crédit est considérée comme trop longue par rapport à la durée de votre contrat de travail. Sachez que la banque va prendre le temps d’étudier votre profil d’emprunteur bien avant de vous donner une réponse.

Les solutions possibles

Au cas où votre crédit auto est refusé, ce n’est pas la peine de désespérer. Un grand nombre de solutions s’offrent à vous. Vous pouvez commencer par réétudier votre dossier financier. Lors de cette étape, veuillez prendre en compte tous les éléments qui ont poussé la banque à refuser votre demande. Rien ne vous empêche de refuser certains paramètres si besoin.

N’hésitez surtout pas à y ajouter des arguments solides tout en apportant des informations et des justificatifs supplémentaires. Cela dans le but d’assurer l’établissement financier. Si vous venez de recevoir une augmentation de salaire, n’oubliez surtout pas d’y ajouter une pièce justificative. Sachez que vous pouvez également réduire le montant du prêt demandé. Chaque établissement dispose de leurs propres critères de prêt. Vous pouvez donc changer d’établissement. Peut-être que vous pourrez obtenir une réponse positive chez une autre banque.

Le rachat de crédit

Vous pouvez aussi opter pour le rachat de crédit. On vous recommande de miser sur cette solution si la cause du refus de prêt est liée à un trop grand nombre d’emprunts du ménage. Le rachat de crédit est une démarche facile à réaliser. C’est aussi la meilleure solution afin de vous aider à éviter une situation d’endettement.

Au cas où votre demande a été refusée partout, optez donc pour micro-crédit. Grâce à cette solution, vous pouvez emprunter de petites sommes d’argent. Le micro-crédit est considéré comme une option valable surtout si vous projetez d’acheter un véhicule d’occasion.