Toutes agressions sexuelles sont des crimes. Il existe de nombreux types d’agressions sexuelles. Vous trouverez ci-après une compilation des divers actes considérés comme agressions et abus sexuels. Nous les accompagnons avec une courte description de certaines formes d’agressions les plus courantes.

Les aspects d’agression sexuelle

L’agression sexuelle comprend :

  • Rapports sexuels contre le gré d’une personne
  • Sodomie forcée, toutes relations sexuelles anales ou orales contre le gré d’une personne
  • Pénétration forcée d’un objet pénétré dans l’anus ou le vagin d’une personne contre son gré
  • Viol conjugal
  • Relations sexuelles non désirées commises par un groupe de personne
  • Toutes relations sexuelles avec des mineurs, consensuels ou non
  • Inceste (relations sexuelles entre des membres de la famille)

D’autres crimes sexuels incluent :

  • Harcèlement sexuel
  • Sollicitation de mineurs par Internet
  • Possession de pornographies juvéniles

Le viol par acquittement

C’est un viol par une ou des connaissances. Il se produit lorsque l’agresseur force quelqu’un à avoir des rapports sexuels. Ce viol peut se produire lors d’un premier rendez-vous ou d’une fête, notamment entre :

  • Amis ou collègues
  • Petit(e)s ami(e)s
  • Contacts Internet
  • Enseignants et élèves
  • Entraîneurs et athlètes
  • Chefs religieux et paroissiens
  • Médecins et patients

C’est la forme de violation sexuelle la plus courante. Plus de 80 % des viols sont ceux commis par connaissances et plus de 50 % d’entre eux ont lieu lors de rendez-vous.

Une violation sexuelle accompagnée par une drogue

Souvent, la scène se passe pendant des activités sociales où la victime ne craint rien. L’agresseur introduit secrètement de la drogue dans la boisson de la victime. Lorsque la drogue se dissout, il est parfois incolore et inodore. Lorsque la victime consomme la boisson, la drogue prendra effet. Elle peut ressentir de la somnolence et peut finir par l’inconscience. Souvent, la victime ne souvient plus ce qui s’est passé et qui l’a agressé. Elle pourrait ne pas consentir à avoir des violations sexuelles.

La violence sexuelle d’un enfant

Toute relation sexuelle par un ou des parents, un individu plus âgé est une violence sexuelle d’un enfant. Il s’agit de forcer, d’arnaquer, de soudoyer, de menacer un enfant pour qu’il se livre à des actes sexuels. L’agression peut être physique, verbale ou émotionnelle. Elle comprend des actes tels que :

  • Des attouchements sexuels
  • L’exposition pornographique
  • La prise de photos pornographiques
  • La contemplation d’un enfant nu
  • L’exposition sexuelle devant un enfant
  • Tout aspect de pénétration orale, anale ou vaginale à un enfant

Le viol marital

Le viol marital est le terme utilisé pour décrire les actes sexuels commis sans le consentement d’une personne. Souvent, l’auteur est le mari ou l’ex-mari de la femme. Ce type de viol est très peu signalé pour un certain nombre de raisons. Les femmes craignent parfois la réaction agressive de leur mari. Elles peuvent également craindre la stigmatisation et la honte, ainsi que la perte potentielle de leurs enfants.